victime malaise cardiaque
Affiner la recherche

Vous êtes ici

18/09/2018

Malaise cardiaque : identifier les signes pour vite réagir !

Chaque année, de très nombreuses personnes meurent d’une crise cardiaque suite à une intervention trop tardive. Pour éviter ce drame, sachez reconnaître et réagir face aux premiers signes d’un malaise cardiaque.

Les signes révélateurs d’un malaise cardiaque

Les malaises cardiaques sont toujours très inquiétants, puisqu’ils peuvent être précurseurs d’une crise cardiaque, voire du décès de la personne. Il est donc très important de savoir repérer les signes révélateurs chez une victime d’un malaise cardiaque, d’autant plus qu’ils varient en fonction des personnes et ne sont pas toujours instantanés ou aigus.

Une personne peut ressentir un ou plusieurs symptômes d’un malaise cardiaque, signes qui apparaissent sous différentes formes :

  • Douleur ou inconfort thoracique (pression, sensation de brûlure ou serrement)
  • Sueurs, pâleurs
  • Nausées
  • Essoufflement
  • Vertiges
  • Étourdissement
  • Inconfort sur des parties supérieures du corps (cou, mâchoire, épaule)

Les bons gestes à pratiques en cas de malaise cardiaque

Si vous détectez plusieurs des symptômes énumérés ci-dessus chez une personne, notamment des douleurs aiguës et persistantes dans la poitrine, se propageant dans le bras gauche et dans le cou, la personne fait très probablement un malaise cardiaque. Quatre réactions sont à adopter selon la situation.

Situation n°1 : la victime est déjà suivie pour des problèmes cardiaques

Si la victime est consciente et dispose d’une prescription médicale pour lutter contre les malaises cardiaques, préparer ses médicaments et l’aider à les prendre.

Attention toutefois, ne donnez jamais de médicaments pour le coeur si vous n’êtes pas sûr du traitement suivi par la victime.

Situation n°2 : il s'agit du premier malaise cardiaque de la victime

Si la victime est consciente et fait son premier malaise cardiaque, l’asseoir et contacter les services d’urgence (le 15, le 18 ou le 112).

Situation n°3 : perte de connaissance de la victime, qui respire toujours

Si la victime perd connaissance, mais continue à respirer, la placer en position latérale de sécurité : allonger la victime sur le flanc, en repliant sa jambe du dessus pour la stabiliser. Lui ouvrir la bouche pour éviter tout étouffement en cas de vomissements. Contacter les secours d’urgence (le 15, le 18 ou le 112).

Situation n°4 : perte de connaissance de la victime, qui ne respire plus

Si la victime ne respire plus, contacter immédiatement les secours d’urgence (le 15, le 18 ou le 112).

Si vous avez suivi une formation de premiers secours, commencer une réanimation cardio-pulmonaire, en alternant 30 compressions thoraciques et 2 insufflations (bouche-à-bouche), jusqu’à l’arrivée d’une équipe médicale.

Quelques conseils pour réduire les risques de malaise cardiaque

Certains comportements favorisent les risques de développer des anomalies cardiaques, menant des malaises cardiaques, voire à l’arrêt cardiaque :

Pour aller plus loin :

Agir

Chaque année, 10 000 vies pourraient être épargnées si 20% de la population française connaissaient les gestes de premiers secours. La Fédération nationale des sapeurs-pompiers, la Croix-Rouge française et la Protection Civile, entre autres, proposent des formations aux gestes de premiers secours sur l’ensemble du territoire français.

Pour trouver une formation proche de chez vous : www.comportementsquisauvent.fr/je-me-forme

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

Sports de glisse : la préparation physique

Calque 7.png

Calque 47.png

Seniors au volant

Calque 5.png

Calque 50.png

Les infections sexuellement transmissibles

Calque 7.png

Calque 47.png