Vous êtes ici

02/01/2019

Neige et verglas : éviter la chute en cas de déplacement à pied !

En hiver, la neige et le verglas recouvrent les trottoirs des villes et villages. Le risque de chutes pour les piétons est à son maximum. Suivez nos conseils pour se déplacer à pied en toute sécurité !

Les chutes, première cause d’accident de la vie courante

L’automne et l’hiver sont des saisons aux conditions souvent difficiles pour les piétons. Trottoirs enneigés, sol mouillé ou boueux, pavés verglacés, … sont autant d’ennemis du piéton lors de ses déplacements à pied.

Dans le monde, les chutes représentent la 1ère cause d’accident de la vie courante*. 424 000 chutes mortelles ont lieu chaque année pour 37,3 millions de chutes nécessitant des soins médicaux1. En France, en 2008, plus de 5 500 personnes ont trouvé la mort suite à une chute, notamment des personnes âgées et des enfants2.

Si la neige n’est pas la principale responsable des chutes mortelles, mieux vaut toutefois prendre ses précautions avant de se déplacer à pied sur des trottoirs enneigés et verglacés !

Nos conseils pour vos déplacements à pied dans la neige

Lors d’épisodes neigeux, les chutes sont principalement liées au comportement du piéton. Celui-ci ne s’adapte pas aux nouvelles conditions : chaussures inappropriées, marche trop rapide sur un sol verglacé et donc glissant, …

Pour continuer à vous déplacer à pied en toute sécurité, adoptez les bons réflexes en cas de neige.

  • Optez pour des chaussures avec des semelles crantées, plutôt que des semelles lisses. Vous pourrez toujours changer de chaussures une fois arrivé au travail !
  • Mettez des vêtements chauds et amples pour rester à l’aise dans vos déplacements.
  • Attention aux escaliers verglacés. Avec le verglas, les escaliers deviennent souvent très dangereux. Lorsque vous utilisez un escalier, tenez la rampe pour éviter la chute en cas de glissade.
    Pour les moins aguerris et surtout pour les personnes plus fragiles, comme les personnes âgées, il est conseillé de s’accrocher à tout appui à leur portée tout au long de leur déplacement : murs, appuis de fenêtres…
  • Adaptez votre rythme de marche aux conditions de neige et de verglas. Évitez de faire de grandes enjambées et de marcher vite. Privilégiez de petits pas, en prenant votre temps. L’urgence affecte votre vigilance et augmente ainsi le risque de glissade.
  • Lors de vos déplacements à pied, empruntez de préférence les passages déblayés et les trottoirs déneigés.
  • Soyez altruiste en déblayant la neige devant chez vous et en vous essuyant les pieds dès que vous arrivez au travail, dans un magasin ou tout autre lieu fermé. Vous éviterez de rendre le sol humide et glissant, facteur de chute.
  • Enfin, pour éviter de glisser sur du verglas, si vous ne souhaitez pas investir dans des crampons, une méthode de grand-mère efficace existe : de grosses chaussettes en laine enfilées par-dessus vos chaussures !

* Chute, brûlure, intoxication, coupure... un accident de la vie courante est un accident qui survient à la maison, ou à l'extérieur lors de la pratique d'un sport ou d'un loisir. Il exclut les accidents de la route, les accidents du travail et les accidents liés à des catastrophes naturelles.

Sources

1 Organisation mondiale de la santé (OMS) – Les chutes

2 Institut national de prévention et d'éducation pour la santé – Chutes

L'association des assureurs français

Attitude Prévention est l'association des assureurs de la Fédération Française de l'Assurance qui vous sensibilise aux risques du quotidien : route, maison, loisirs, santé...