Vous êtes ici

28/07/2017

Noyade : les gestes de premiers secours

Chaque année, plusieurs centaines de personnes meurent de noyade : mer, piscine, fleuve, bain, … Connaître les gestes de premiers secours permet de sauver des vies et d’éviter des accidents de noyade.

La noyade est provoquée par l’afflux d’eau dans les poumons, souvent suite à une immersion dans l’eau, avec pour conséquence le blocage de l’arrivée d’air conduisant à une asphyxie.

Les enfants représentent une part importante des victimes de noyade, avec les personnes âgées qui sont elles aussi très touchées par ces accidents, souvent mortels. En effet, selon l’Institut de veille sanitaire, 40% des victimes de noyade accidentelle sont à l’origine d’un décès.

Face à un accident de noyade, quels gestes de premiers secours prodiguer ?

Réflexe n°1 : prévenir immédiatement les secours

Si vous êtes témoin d’une personne en train de se noyer, prévenez ou faites prévenir immédiatement les secours d’urgence (le 15, le 18 ou le 112).

Sortez au plus vite la victime de l’eau, plutôt que de maintenir uniquement sa tête hors de l’eau.

Réflexe n°2 : ne pas vous mettre vous-même en danger

En cas de doute sur vos capacités de nageur, ne vous jetez pas à l’eau. Tendez une perche ou tout autre objet auquel la personne peut s’agripper, ou lancez-lui un objet flottant (bouée) pour l’aider à se maintenir à flot jusqu’à l’arrivée des secours.

Réflexe n°3 : vérifier l’état de conscience de la victime de noyade

Une fois la personne hors de l’eau, vérifiez sa respiration (soulèvement de son torse et souffle) et assurez-vous de son état de conscience, à l’aide de questions simples (son nom, la date, ...)

Si la victime de noyade est consciente et respire, aidez-la à dégager ses voies respiratoires en basculant sa tête vers l’arrière ou en la mettant en position semi-assise.

Ôtez les vêtements mouillés de la victime, séchez-la et enveloppez-la dans des affaires sèches et de préférence chaudes (couverture) pour éviter l’hypothermie.

Restez auprès de la victime jusqu’à l’arrivée des secours

Réflexe n°4 : si la victime de noyade respire et est inconsciente

Si la victime de noyade respire, mais a perdu connaissance, mettez-la en position latérale de sécurité (position de premier secours). Il s’agit d’allonger la personne sur le côté, en croisant sa jambe supérieure, et d’ouvrir sa bouche vers le bas de façon à éviter tout risque de suffocation.

Contactez les secours (le 15, le 18 ou le 112) et surveillez régulièrement la respiration de la victime en attendant l’équipe d’urgence.

Réflexe n°5 : si la victime de noyade ne respire plus et est inconsciente

Si vous ne sentez ni le souffle de la victime sur votre joue, ni sa poitrine se soulever, alors la personne ne respire plus. Contactez les secours : le 15, le 18 ou le 112.

Prodiguez les premiers soins si vous êtes formé aux premiers secours, en pratiquant une réanimation cardio-pulmonaire. Alternez 30 compressions thoraciques et 2 insufflations, jusqu’à la reprise de la respiration ou l’intervention des secours.

Enfin, si vous aidez une victime de noyade,

  • Ne jamais donner à boire ou à manger, ni faire vomir la personne tout juste sortie de l’eau
  • Ne pas suspendre par les pieds un enfant, victime de noyade

Quelles précautions pour prévenir un risque de noyade ?

Pour se prémunir du danger de noyade, que ce soir à la mer, à la piscine, dans des cours d’eau ou autre, respectez quelques pécautions de base :

  • Éviter de se baigner dans les zones dangereuses ou réputées dangereuses
  • Se baigner dans des zones surveillées de préférence (présence de maîtres nageurs sauveteurs)
  • Ne pas tenter de secourir une victime de noyade si vous n’êtes pas un nageur aguerri
  • En cas de balade en mer, porter des gilets de sauvetage
  • Ne jamais laisser des enfants sans surveillance quand ils se baignent ou sont à proximité d’étendue d’eau (mer, fleuve, plan d’eau, …). Un enfant en bas âge peut se noyer dans 20 cm d'eau.
  • Si vous avez une piscine privée enterrée ou semi-enterrée, un dispositif de sécurité doit obligatoirement être installé pour interdire son libre accès : barrière de protection, couverture, abri ou alarme

Pour aller plus loin :

Sources

Institut national de veille sanitaire – Enquête Noyades 2015

Agir

Chaque année, 10 000 vies pourraient être épargnées si 20% de la population française connaissaient les gestes de premiers secours. La Fédération nationale des sapeurs-pompiers, la Croix-Rouge française et la Protection Civile, entre autres, proposent des formations aux gestes de premiers secours sur l’ensemble du territoire français.

Pour trouver une formation proche de chez vous : www.comportementsquisauvent.fr/je-me-forme

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

Suivi de grossesse

Calque 7.png

Calque 47.png

danger canicule

Calque 7.png

Calque 47.png