Les bienfaits du tir à l’arc pour la santé
Affiner la recherche

Vous êtes ici

30/06/2018

Les bienfaits du tir à l’arc pour la santé

Sport de vacances occasionnel ou pratique régulière, le tir à l’arc est une activité physique ludique qui convient au plus grand nombre. Il peut être pratiqué par les enfants comme par les personnes âgées, chacun y trouve du plaisir et une manière de garder une bonne posture. Son côté ludique compense sa grande rigueur technique.

Le tir à l’arc, un sport qui fait travailler les deux côtés du corps

Contrairement à une idée reçue, le tir à l’arc fait travailler les deux côtés du corps : muscles du tronc, des épaules, des bras, des avant-bras et du dos. Si les muscles du côté qui tient l’arc sont en tension statique, ceux du côté de la corde travaillent à la fois en tension statique et dynamique (au moment de décocher la flèche).

Parce que le tir à l’arc exige une parfaite stabilité du corps, il fait également travailler les jambes, les muscles abdominaux et l’ensemble des muscles qui soutiennent la colonne vertébrale. Pour cette raison, il est souvent recommandé aux personnes qui souffrent de scoliose légère ou de lombalgies.

Le tir à l'arc peut être pratiqué par les personnes, adultes ou enfants, souffrant de maladies cardiaques ou pulmonaires qui les empêcheraient de pratiquer d'autres sports. Seules les personnes qui souffrent de maladies cardiovasculaires sévères risquent de ne pas pouvoir pratiquer le tir à l’arc, car les efforts musculaires effectués en retenant sa respiration peuvent provoquer des pics d’hypertension artérielle ou une accélération du rythme cardiaque.

Le tir à l’arc, école de concentration et de relaxation

Les disciplines de tir sont très bénéfiques pour les enfants et les adultes qui ont du mal à se concentrer. Attirés par l’aspect ludique de ce sport, les personnes hyperactives se voient obligées d’apprendre la concentration nécessaire à la rigueur du mouvement et à la précision du tir.

De plus, le tir à l’arc oblige le pratiquant à associer concentration, tension musculaire contrôlée et relaxation mentale. Parce que les gestes sont lents et fluides, il contribue à une meilleure maîtrise de soi.

Les risques du tir à l'arc

Les problèmes de santé liés au tir à l'arc se situent surtout au niveau du cou et des bras. Les archers peuvent être victimes de crampes et de contractures. Si le bras qui tient l’arc est parfois le siège de tendinites du coude, celui qui tend la corde est plutôt sujet aux tendinites de la main.

La peau des doigts qui tendent la corde peut être lésée par frottement. Celle de l’avant-bras qui tient l’arc peut être frappée par la corde et développer un bleu ou un hématome.

De plus, le tir à l’arc exige d’avoir une bonne santé… dentaire ! Peu de risque de voir sa dentition abîmée par la pratique du tir à l’arc, mais de mauvaises dents ou un déséquilibre des mâchoires peuvent entraîner des troubles de l’équilibre, peu gênants dans la vie de tous les jours mais handicapants pour un tireur et pourvoyeurs de tendinites.

Prévenir les accidents de tir à l'arc

  • Échauffez-vous systématiquement avant un entraînement ou une compétition.
  • Même si le matériel est cher, offrez-vous un bon arc afin de minimiser les risques sur les tendons et les muscles. Un arc doit être parfaitement équilibré et adapté à la morphologie du tireur, ainsi qu’à son niveau. Il existe des protections pour éviter que la corde n’abîme l’avant-bras (bracelet) ou les doigts (palette). Les femmes doivent aussi songer à protéger leur poitrine.
  • Ne vous servez jamais de votre arc en dehors du pas de tir : il reste une arme et les accidents arrivent vite.
  • Faites vérifier votre dentition et l’équilibre de vos mâchoires.

Sources

Fédération française de tir à l’arc 

« Médicosport Santé », Comité national olympique et sportif français, 2015

 

Agir
  • Au début, il est impératif de prendre des cours pour apprendre les positions qui respectent sa morphologie et provoquent le moins de tension.
  • Les améliorations technologiques récentes permettent de pratiquer le tir à l’arc même avec une force physique modeste.
  • Le tir à l’arc favorise le maintien de l’équilibre chez les personnes âgées.

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

Réagir face à une inondation

Calque 6.png

Calque 49.png

reagir risque orage

Calque 6.png

Calque 49.png

medicaments volant

Calque 5.png

Calque 50.png