Quelle activité physique pour un tout-petit ?
Affiner la recherche

Vous êtes ici

28/05/2018

Quelle activité physique pour un tout-petit ?

Être bien dans son corps et dans sa tête, cela commence dès le plus jeune âge. Dès les premiers mois de vie, un tout-petit peut pratiquer une activité physique. Au-delà de favoriser son éveil et de développer ses émotions, cela lui permettra de prendre conscience des possibilités de son corps.

L’activité physique favorise le développement psychomoteur

Tout comme pour les adultes, la pratique d’une activité sportive est bénéfique pour un tout-petit. A travers différents jeux et exercices, l’enfant favorise son développement psychomoteur tout en s’amusant. Il va également travailler sa coordination et son équilibre, ce qui constituera un premier pas vers son autonomie.

En plus d’être nécessaire à son évolution, l’activité physique est également indispensable à son épanouissement. Les aptitudes développées lui serviront ensuite dans la vie de tous les jours. Il comprendra qu’il y a des règles à suivre et apprendra à maîtriser différents environnements.

Quelle(s) activité(s) physique(s) choisir ?

Pour les tout-petits, le choix est relativement restreint mais suffisant par rapport à leurs capacités motrices.

Les bébés nageurs

Dès 4 mois, il est possible d’inscrire son enfant aux bébés nageurs. Cette activité d’éveil physique très populaire a lieu dans une piscine dont l’eau est plus chaude que d’habitude.

L’enfant est d’abord tenu par ses parents ou un adulte qui l’habitue aux sensations en milieu aquatique en le mettant en confiance. Il apprend à mettre la tête sous l’eau et commence à jouer au ballon dans l’eau, à tenir en équilibre sur des tapis flottants, à descendre un toboggan, etc.

Les bébés nageurs sont aussi l’occasion de partager un moment de complicité et une nouvelle expérience avec son nourrisson.

La baby gym (ou baby sports)

Autre activité, la baby gym. Elle consiste à faire jouer les enfants avec divers accessoires comme des balles, des filets, des cerceaux, etc. L’enfant doit découvrir lui-même les gestes efficaces et deviner les actions des autres. Pendant la séance, le tout-petit travaille sa posture, sa coordination, son orientation dans l’espace mais aussi les notions de force, de vitesse ou encore d’anticipation. Des bases indispensables que l’enfant apprendra à son rythme et en s’amusant.

La baby gym se pratique de l’âge de 3 mois à l’âge de 5 ans.

Agir
  • Les activités de type baby gym doivent se faire en douceur et respecter des plages de repos.
  • Quasiment toutes les piscines municipales proposent des créneaux pour les bébés nageurs.
  • Ne forcez pas votre tout-petit à participer à des activités ludiques sportives s’il ne manifeste aucune envie. Laissez-le prendre son temps.

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

Coupures dans la cuisine

Calque 6.png

Calque 49.png

dangers du salon

Calque 6.png

Calque 49.png