Affiner la recherche

Vous êtes ici

05/08/2019

Jardin et animaux de compagnie : prévenir les dangers

Le jardin est souvent le lieu préféré de votre animal de compagnie. Pourtant, il peut être un terrain dangereux : produits et plantes toxiques, risques de fugue, fortes chaleurs... Comment protéger votre animal des risques du jardin ? Quel comportement adoper en cas d'accident ? Voici nos conseils.

Les produits

Tous les produits pour l’extermination des nuisibles sont à mettre hors de portée de vos animaux de compagnie : raticide, chloralose (contre les souris, corneilles et taupes), souricide, mort aux rats… Les symptômes les plus fréquents concernant ces produits sont l’hémorragie, l’hypothermie, les convulsions et les vomissements.

De même pour tous les produits pour exterminer de votre jardin les mauvaises herbes et les parasites : anti-limaces, anti-escargots… Ici, les symptômes d'un empoisonnement sont les troubles de l’équilibre, une sur-salivation et des difficultés respiratoires.

Enfin, c’est aussi valable pour les autres produits stockés dans le garage ou dans la cabane de votre jardin : antigel, allume-feu, peinture, solvants, bombes aérosols, ...

Pour tous ces produits : ne laissez les emballages à portée de quiconque (enfants, animaux, …) qu’ils soient vides ou remplis. Dès que possible, privilégiez les produits naturels mais gardez-les à l'écart des animaux : certains engrais à base de coques de cacao sont toxiques à cause de la théobromine contenue dans le chocolat.

Les autres animaux

Dans le jardin, le danger peut aussi venir des autres animaux

  • Les crapauds sécrètent un venin dangereux qui est toxicardiaque.
  • Les chenilles processionnaires ont des poils urticants pouvant causer de sérieuses réactions cutanées et/ou des nécroses de la langue. Attention, les chenilles processionnaires sont aussi très urticantes pour l'être humain !
  • Les insectes type abeilles, guêpes et frelons peuvent être avalés par jeu ou par inadvertance. En cas de piqûre,  les voies respiratoires de votre petit compagnon gonflent très rapidement.
  • Les animaux sauvages sont pour l aplupart inoffensifs mais par précaution, pensez à ce que les vaccins de votre compagnon soient toujours à jour.

Les végétaux

Certains végétaux sont aussi à tenir éloignés :

  • Une cinquantaine de champignons sauvages sont considérés comme vénéneux et peuvent être dénichés par votre compagnon (amanite bouchon de mort, clitocybe…). Attention aussi à certains champignons tolérés par les humains qui ne le sont pas pour vos animaux et créent des problèmes de digestion (pleurotes, morilles…).
  • Beaucoup de plantes sont toxiques si elles sont ingérées ou ne serait-ce que mâchouillées : if, muguet, adonides, amaryllis, azalées, bégonias, berces, nielles des blés, buis, daturas ou stramoines, glycines et cytises, colchiques, cerisier du japon, chèvrefeuille, hellébores noirs, prunus (cerisier à grappes, cerisier noir, sureau yèble, amandier, prunier, lauriers-cerises), aconits, lauriers-roses, rhododendron, dauphinelles ou pieds-d’alouette, taxus, digitales pourpres, narcisses, jonquilles, jacinthes, lierre, persil, houx, gui, thuyas, euphorbia …
    Faites aussi attention à ce que vos animaux ne boivent pas l’eau de ces plantes et n’oubliez pas que mêmes sèches, elles gardent leur toxicité.

Réagir en cas d'intoxication

Si vous voyez votre animal de compagnie être empoisonné (par contact ou ingestion), lavez immédiatement la zone touchée à grande eau. S'il a ingéré un produit ne le faites pas vomir et ne lui donnez pas de lait : cela peut accentuer les effets de l’intoxication.
Il est conseillé de placer votre animal dans une couverture chaude avec la tête en bas
Ne lui donnez par de médicament sans avoir consulté un vétérinaire ou une personne compétente.
 Appelez un vétérinaire dès que possible pour qu'il vous guide dans les soins à apporter (médicaments, clinique...) en fonction des symptomes. 

Les outils

Ne laissez pas d'objets blessants à portée de vos animaux : outils de jardins coupants et/ou pointus, déchets, tondeuses à gazon ou du mobilier. En plus de les blesser, certains pourraient aider votre animal à fuguer. Ceci est valable dans toutes les pièces auxquelles votre animal de compagnie a accès, mais encore plus dans les jardins ou garages.

Si vous faites un barbecue, gardez votre animal de compagnie à distance : il peut se brûler, lui ou d’autres personnes autour s’il fait tomber le barbecue, mais aussi s’intoxiquer s’il mange le charbon ou les restes carbonisés, voire se blesser avec les pics des brochettes.

Les piscines ou plans d'eau

Pour les animaux aussi les risques de noyade sont réels.

La piscine de votre jardin doit être cloturée. Toute piscine privée extérieur, totalement ou partiellement enterrée, doit obligatoirement disposer d'un système de protection : barrière, système d’alarme sonore, couverture de sécurité (une bâche) ou un abri de type véranda recouvrant intégralement le bassin. Les piscines hors-sol, démontables et gonflables ne sont pas concernées par cette obligation et demandent encore plus de vigilance.

Avec ou sans système d'alarme, un animal de compagnie ne doit jamais être laissé seul et sans surveillance proche de la piscine.

Attention aussi aux bassins décoratifs qui, trop profonds, peuvent être dangereux.

Par ailleurs, si votre animal boit dans une flaque d’eau, un réservoir d'eau ou un bassin décoratif, il peut attraper une maladie transmise par une bactérie contenue dans l’eau.

La fugue

Evitez à votre animal de fuguer en installant une clôture. Elle sécurisera également votre jardin en empêchera la venue d’autres animaux. N’installez pas de clôture électrique qui pourrait blesser gravement votre animal ou celui d’un autre.

En plus d’une bonne éducation, un spray à eau répulsif avec détecteur de mouvements pour protéger une partie de votre jardin est envisageable.

Protéger ses animaux de la chaleur

En été, les températures montent vite : prévoyez un coin d’ombre pour que vos animaux puissent se reposer au frais, de préférence sous des arbres dont les feuilles coupent la chaleur, ou un abri.

Evitez les sols goudronnés ou bétonnés qui peuvent brûler les coussinets de votre animal

Ne laissez jamais votre animal de compagnie dans votre voiture en plein soleil, même quelques minutes.

Pensez à le rafraichir autant que vous pouvez avec des serviettes humides et en changeant l’eau régulièrement. Mettez plusieurs points d’eau dispersés dans le jardin et la maison. Cela pourra sauver, en plus de votre animal, des oiseaux ou petits animaux sauvages en difficulté !

Pour les chiens par temps de canicule s'il n'y a pas de restriction d'eau, favorisez les jeux d’eau !

Agir

Pour protéger votre animal des dangers du jardin :

  • Mettez tous les produits toxiques hors de portée de vos animaux
  • Faites attention aux plantes toxiques et aux animaux sauvages
  • Protégez votre animal de la noyade et des fugues
  • Pensez à lui trouver un coin d’ombre et à lui mettre de l’eau fraiche à disponibilité en quantité en cas de fortes chaleurs

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

Equipement moto : casque et gants

Calque 5.png

Calque 50.png

danger canicule

Calque 7.png

Calque 47.png

Bien choisir sa crème solaire

Calque 7.png

Calque 47.png