Grossesse : repas de fête en sécurité
Affiner la recherche

Vous êtes ici

20/12/2017

Femmes enceintes : des repas de fêtes en toute sécurité

Pour des raisons de sécurité, les femmes enceintes doivent s’abstenir de consommer certains aliments ou les consommer de manière occasionnelle. En période de fêtes, quelles sont les bons réflexes à acquérir pour ne pas mettre sa grossesse en danger ?

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de partager de bons repas en famille et entre amis. Pour celles qui attendent un enfant, mieux vaut rester vigilantes vis-à-vis de certains aliments, mais sans pour autant se priver de ces moments de convivialité.

Éviter les kilos en trop et garder l’estomac léger

Un gain de poids trop important pendant la grossesse augmente le risque de césarienne et expose la mère à certaines maladies comme l’hypertension ou le diabète. Néanmoins, il ne faut pas que la prise de poids devienne une obsession. Pendant les fêtes, comme durant le reste de votre grossesse, mangez équilibré avec suffisamment d’aliments riches en fibres pour prévenir la constipation.

Si vous souffrez de remontées acides, un souci courant en fin de grossesse, fractionnez vos repas, mangez lentement, mâchez, évitez les aliments gras, acides, pimentés, et ne vous couchez pas tout de suite après le repas.

Se protéger de la listériose les soirs de fête

La listériose est une maladie bactérienne qui peut gravement nuire à la grossesse. Malheureusement, de nombreux aliments de fête peuvent contenir la bactérie responsable, même s’ils ont été correctement réfrigérés. Il est donc préférable d’éviter :

  • certains produits de charcuterie, notamment artisanale, comme le boudin noir, les rillettes, les pâtés, le foie gras, les produits en gelée ;
  • les coquillages crus comme les huîtres, le poisson cru (sushi, surimi, tarama) et les poissons fumés (saumon, truite, etc.).
  • les fromages à pâte molle à croûte fleurie (comme le camembert ou le brie) et à croûte lavée (comme le munster ou le pont-l’évêque), surtout s’ils sont au lait cru (enlevez la croûte de tous les fromages) ;
  • les fromages râpés industriels.

Attention, certains poissons peuvent contenir des polluants : le thon, la daurade, l'espadon ou les poissons pêchés dans la Baltique.

Se protéger de la toxoplasmose les soirs de fête

Si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose (un test sanguin fait en début de grossesse permet de le savoir) :

  • ne mangez pas de viande crue ou peu cuite ;
  • évitez les viandes crues séchées ou fumées (comme le jambon cru ou la viande des Grisons) ;
  • ne mangez pas de gibier sauf s’il est bien cuit ;
  • lavez soigneusement les légumes, fruits et herbes aromatiques, afin de leur ôter tout résidu de terre. N’en mangez pas si vous ne savez pas comment ils ont été lavés.

Éviter le foie gras et les produits à base de foie

La consommation régulière de quantités élevées de vitamine A peut présenter des risques pour le fœtus. Par précaution, en raison de la teneur élevée en vitamine A des foies d’animaux, il est recommandé aux femmes enceintes d’éviter de manger du foie (quelle que soit l’espèce) ou des produits à base de foie.

Si vous en avez mangé une fois, pas de panique, c’est l’excès de leur consommation qui peut poser problème.

Bien sûr, pas de boissons alcoolisées quand on est enceinte !

La consommation de boissons alcoolisées - quelles qu’elles soient - par une femme enceinte peut se révéler dramatique pour l’enfant, et ce d’autant plus que la prise d’alcool est régulière et excessive. L’alcool peut entraîner un retard de développement et des malformations graves, en particulier des troubles du développement du cerveau. 

Donc, pour les fêtes, trinquez sans alcool, tout comme Sam, le conducteur désigné, qui s’engage à ne pas boire d’alcool jusqu’à la fin de la soirée pour ramener tout le monde en toute sécurité !

Sources

Agir
  • Restez vigilante sur les aliments déconseillés qui pourraient être « cachés » dans des plats cuisinés (mousse de poisson fumé, recettes au foie gras ou au fromage fondu, par exemple).
  • Pour ne pas être tentée par les boissons alcoolisées, prévoyez une boisson sans alcool un peu festive : pétillant de pomme, jus de fruits exotiques, bière sans alcool, etc.
  • Contre les soucis digestifs, mangez des aliments riches en fibres à chaque repas (fruits, légumes) et buvez suffisamment d’eau.

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

Noël : bien choisir son sapin

Calque 6.png

Calque 49.png

Dangers lors de l'apéritif

Calque 6.png

Calque 49.png

Jouets contrefaits

Calque 6.png

Calque 49.png