entretien moto
Affiner la recherche

Vous êtes ici

22/05/2018

Entretenir sa moto pour circuler à deux-roues en toute sécurité !

De nombreux accidents à deux-roues sont liés à des défaillances, souvent pneumatiques et de freinage. L’entretien régulier d’une moto est donc indispensable pour sa sécurité. Guide d’entretien moto !

Les bons réflexes pour prendre soin de sa moto

Il est important de procéder à l’entretien de sa moto avant d’effectuer un long trajet à moto. Dans l’idéal, la révision de sa moto doit être très régulière, à raison d’une fois par semaine.

Les principaux éléments à vérifier pour s’assurer du bon état de son deux-roues sont :

  • L’éclairage : bon fonctionnement des feux et état des dispositifs rétro-réfléchissants.
  • Les freins : témoins d’usure à vérifier tous les 5 000 km environ.
  • La chaîne : correctement tendue et lubrifiée.
  • L’état et la pression des pneus : à changer dès que les témoins d’usure sont atteints.
  • Les différents niveaux de liquide : liquide de freins à remplacer au moins tous les 2 ans, huile, carburant, etc.

Des modification techniques et des révisions sur sa moto

Dans le cadre d’une révision ou d’un entretien de sa moto, il est possible d’effectuer toute réparation, changement de pièces à l’identique et réglages sur le deux-roues.

Cependant, si la réparation ou l’entretien d’une moto modifie ses caractéristiques techniques (débridage, éclairage ou pot non homologués, changement de taille des pneus, modification de la démultiplication finale…), il faut impérativement obtenir au préalable une autorisation de la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement (DRIRE).

En l’absence d’autorisation, ne correspondant plus au procès-verbal de réception, conduire une moto aux capacités modifiées expose son conducteur à des sanctions :

  • La conduite d’une moto, non conforme au procès-verbal de réception, sur voie publique est punie d’une amende maximale de 1 500 €.
  • En cas d’accident de moto, son conducteur risque de ne pas être couvert par son assurance considérant que son deux-roues modifié ne correspond plus au véhicule initialement assuré.
  • La vente d’une moto débridée par un particulier est un délit puni de 6 mois d’emprisonnement et 7 500 € d’amende.

Question pratique : où trouver les informations pour entretenir sa moto ?

Lors de l’achat d’une moto, une notice d’utilisation ou « manuel du propriétaire » de la moto est systématiquement fournie. En cas d’achat d’une moto d’occasion, ne pas hésiter à demander ce manuel qui fournit de précieux conseils d’entretien de la moto.

Certains magazines spécialisés traitent également de l’entretien et de la révision de la moto. La Revue moto technique passe au crible deux motos par trimestre de façon très complète.

Enfin, de nombreuses réponses à des interrogations sur l’entretien de sa moto sont disponibles sur Internet, ou de la part d’un professionnel.

 

A savoir aussi :

Deux-roues motorisé : quel permis pour quel véhicule ? quels équipement de sécurité ? comment fonctionne l'assurance ? quels sont les facteurs de risque ? Découvrez toutes les spécifités de la pratique d'un deux-roues motorisé sur notre site conduire-scooter-moto.fr

Agir

Deux-roues motorisés : mortalité élevée

Les conducteurs de deux-roues motorisés et leurs passagers sont les plus vulnérables sur la route. Ils représentent 22% des morts et 43% des blessés pour une part du trafic de 1,9%.

Pour réduire le risque d’accident, restez vigilant, respectez le Code de la route et les limitations de vitesse. Choisissez bien votre moto lors de l’achat et surtout, adoptez le bon équipement.

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

Noël : bien choisir son sapin

Calque 6.png

Calque 49.png

Dangers lors de l'apéritif

Calque 6.png

Calque 49.png

Jouets contrefaits

Calque 6.png

Calque 49.png