Vous êtes ici

20/02/2019

Conducteurs à contresens : comment éviter le danger ?

En 2017, 104 accidents de la route sont dus à un contresens sur des chaussées séparées. Sur ces 104 accidents, 24 ont été mortels : les accidents à contresens sont 4 fois plus graves que l'ensemble des accidents.

D'autre part, 968 contresens ont été observés sur route à chaussées séparées mais seulement 194 ont pu être interceptés. La circulation à contresens est donc un phénomène dont l’ampleur est difficile à cerner.

Rester vigilant pour éviter de se mettre en situation de contresens

Les lignes au sol et les panneaux d'indication sont là pour vous guider : les lignes continues sont infranchissables ! Si la ligne est pointillée, assurez-vous qu'un panneau "sens interdit" ne vous indique pas que vous prenez la voie à contresens.

Attention aux assistants de conduite ! Ne suivez pas aveuglément votre GPS : s'il n'est pas à jour, ou si des travaux sur la chaussée viennent de commencer, il se pourrait qu'il vous indique de prendre une voie à contresens. Pensez à toujours observer votre environnement.

Sur autoroute, 50% des accidents liés à un contresens surviennent la nuit : redoublez de vigilance.

Le cas de la marche arrière

La circulation à contresens désigne le fait de circuler sur une voie ou une route dans le sens contraire de celui qui est imposé par la loi. De ce fait, la circulation en marche arrière est considérée comme une circulation à contresens et est interdite.

Sur les autoroutes et les routes à chaussées séparées, la marche arrière est interdite au péage, sur bande d'arrêt d'urgence, sur section courante et sur bretelle.

Le contresens est une infraction au Code de la route correspondant à une contravention de classe 4 : elle entraîne une perte de 4 points et une amende de 135€ (90€ minorée si paiement dans les 15 jours). Tout conducteur coupable de cette infraction encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire.

Comportements à adopter pour se mettre en sécurité face à un véhicule à contresens

Sur autoroute, écoutez la fréquence 107.7 ou activez la fonction TA (Traffic announcement) ou RDS (Radio data system) de votre autoradio. Cette fonction vous permet d'être informé de tout événement dangereux sur votre portion d'autoroute, dont les contresens, par un bulletin spécial de 107.7 même si vous n'êtes pas connecté à cette fréquence. Dans le cadre des procédures d'alerte, des messages sont également diffusés sur les panneaux à message variable.

En cas d'alerte de contresens dans votre zone :

  • ralentissez pour augmenter votre champ de vision et la distance de sécurité,
  • ne doublez pas,
  • évitez la voie rapide en restant sur la file de droite,
  • sortez à la prochaine aire de repos ou de service, ou au prochain échangeur, le temps que les services de sécurité interviennent.

Si vous êtes témoin d'un contresens :

  • localisez le plus précisément possible le véhicule : repérez-vous grâce aux panneaux de signalisation, aux bornes kilométriques, aux aires ou sorties à proximité,
  • demandez à un passager d'appeler le 17 ou le 112,
  • si vous roulez seul : arrêtez-vous sur une aire et appelez le 17 ou le 112 une fois votre véhicule stoppé en sécurité et moteur coupé.

Sources

Étude ASFA/Cerema
Autoroutes.fr

L'association des assureurs français

Attitude Prévention est l'association des assureurs de la Fédération Française de l'Assurance qui vous sensibilise aux risques du quotidien : route, maison, loisirs, santé...