Cycliste urbain : conseils de sécurité
Affiner la recherche

Vous êtes ici

15/04/2018

5 conseils de sécurité pour les cyclistes urbains

Économique, écologique et bénéfique pour la santé, le vélo est aujourd'hui un mode de déplacement très prisé en milieu urbain. Pour se déplacer en ville, à vélo voici nos cinq conseils de sécurité. 

Conseil n°1 : attention aux portières qui s’ouvrent et aux véhicules qui quittent leur stationnement 

Ne roulez pas trop près des véhicules en stationnement et modérez votre vitesse. Anticipez en étant attentif aux mouvements de personnes dans les véhicules stationnés, aux roues braquées vers la gauche, au déclenchement d’un clignotant et aux personnes à proximité des voitures stationnées : un piéton peut surgir entre deux voitures !

Conseil n°2 : vigilance accrue à l’approche d’une intersection

Réduisez votre allure à l’approche des intersections et placez vos doigts sur les leviers de freins. Vous serez ainsi prêt à vous arrêter en cas d’imprévu. Si vous souhaitez changer de direction, n’oubliez pas de tendre le bras.

Conseil n°3 : respect des règles de circulation

Elles sont là pour faire en sorte que la cohabitation entre les usagers se fasse au mieux. En grillant un feu pour aller plus vite ou garder votre élan, vous risquez de renverser un piéton ou de vous faire percuter par un véhicule : vous vous mettez en danger inutilement.

Conseil n°4 : attention aux angles morts

En vous positionnant dans l’un des angles morts d’un véhicule, notamment ceux d’un poids lourd ou d’un véhicule de transport en commun, vous risquez de ne pas être vu par le conducteur. S’il décide de freiner brusquement ou de tourner à droite, vous risquez de vous faire percuter ou de vous faire coincer contre le trottoir. Selon la manière de vous placer par rapport au véhicule, vous êtes visible… ou non ! L’important est de toujours garder le contact visuel : si vous pouvez voir le chauffeur, il peut vous voir aussi. A l’approche d’une intersection, ne dépassez jamais un véhicule par la droite : vous risquez de surprendre son conducteur qui ne s’attend pas à vous voir circuler à sa droite. Et pour vous rendre encore plus visible, portez un gilet de haute visibilité.

Conseil n°5 : être visible en toutes circonstances

Le fait de ne pas être visible risque de surprendre les autres usagers qui peuvent alors réagir brutalement (freinage ou manœuvre d’évitement). C’est une source potentielle d’accident. Lorsque vous faites du vélo, de jour comme de nuit, mettez un gilet de haute visibilité. Ce gilet est d’ailleurs obligatoire pour les cyclistes circulant de nuit hors agglomération, ou le jour en cas de mauvaise visibilité. Votre vélo doit aussi être équipé de tous les dispositifs permettant d’être bien vu. C’est obligatoire.

 

Aller plus loin :

Agir

Les équipements indispensables pour circuler à vélo

Disposer d’un bon équipement à vélo est primordial pour sa propre sécurité :

  • Un casque et des vêtements réfléchissants. Le port du gilet rétroréfléchissant est obligatoire en cas de mauvaise visibilité ou de nuit hors agglomération pour le cycliste et son passager.
  • Des feux de position blanc ou jaune à l'avant, rouge à l'arrière.
  • Un dispositif réfléchissant blanc à l'avant, rouge à l'arrière.
  • Des dispositifs réfléchissants oranges sur les côtés et les pédales.
  • Des freins avant et arrière.
  • Une sonnette, une béquille et un écarteur de danger.
  • Un antivol.

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées