La cigarette électronique est-elle sans danger ?
Affiner la recherche

Vous êtes ici

05/05/2017

La cigarette électronique est-elle sans danger ?

En France, en 2016, 3,3% des 15-75 ans utilisaient l’e-cigarette, 2,5% quotidiennement. Ces deux proportions sont en baisse par rapport à 2014. Mais la cigarette électronique est-elle sans danger ? Comment la choisir ?

Qu’y a-t-il dans le e-liquide de la cigarette électronique ?

Pour essayer la cigarette électronique sereinement, il faut être convaincu de son innocuité. Il ne s’agit pas de remplacer la cigarette par un dispositif aussi dangereux que lui !

Pas de combustion du tabac

En pratique, ce qui est dangereux dans la cigarette, ce sont les produits de la combustion du tabac. Or dans la cigarette électronique, il n’y a ni tabac, ni combustion, le e-liquide étant chauffé à 60°C, contre 850°C dans une cigarette conventionnelle. La e-cigarette ne produit donc ni goudrons, ni monoxyde de carbone, ni particules fines solides. Elle produit essentiellement de la vapeur d’eau à partir du propylène glycol contenu dans le e-liquide.

La question des composants du e-liquide

Si le propylène glycol est largement utilisé dans l’industrie agro-alimentaire, reste la question des autres composants du e-liquide :

  • la nicotine : si elle est addictive, elle n’est pas dangereuse pour la santé. Depuis plus de 20 ans que l’on prescrit des substituts nicotiniques, on a acquis assez de recul pour savoir qu’elle n’est responsable d’une maladie liée au tabac.
  • l’alcool : il peut représenter 2 % du e-liquide. En sachant qu’un flacon de 10 ml de e-liquide dosé à 20 mg de nicotine par ml représente l’équivalent de 5 paquets de cigarettes, le vapoteur n’utilisera que 2 ml de e-liquide par jour en moyenne. Les 2 % d’alcool
  • contenus dans ces 2 ml sont quant à eux équivalents à ½ ml de vin consommé sur une journée.
  • les arômes : s’ils sont d’usage courant, on ignore à ce jour quel pourrait être leur effet par voie inhalée. Il s’agit là de la principale incertitude de la cigarette électronique.

La cigarette électronique est-elle moins dangereuse que le tabac ?

En 2013, un rapport de l’Office Français de prévention du tabagisme a conclu que la cigarette électronique était infiniment moins dangereuse que le tabac.

De plus, une analyse croisée de 99 études, publiée en juillet 2014 dans la revue Addiction, confirme que la cigarette électronique est largement moins nocive que les cigarettes traditionnelles.

Aucune de ces études n'a relevé la survenue d'effets indésirables sérieux. Les effets indésirables étaient minimes : sécheresse de la bouche, irritation de la gorge, toux sèche.

Malheureusement, ces études ne décrivent pas d’éventuels effets à long terme. En effet, si la cigarette électronique est, en théorie, une aide temporaire vers un sevrage total, de nombreuses personnes semblent avoir choisi de l’utiliser en permanence, comme source de nicotine.

Comment choisir sa cigarette électronique ?

Pour que l’essai soit concluant, il est important de se procurer un bon modèle de cigarette électronique.

Se renseigner avant d’investir

L’une des meilleures méthodes est de se renseigner sur les forums de vapoteurs qui proposent même, pour certains, de véritables guides pour les débutants. Aller dans une boutique de e-cigarettes est aussi une bonne solution car les vendeurs sont le plus souvent d’anciens fumeurs ayant réussi à se sevrer du tabac grâce à la cigarette électronique. Leurs conseils sont donc précieux et ils passent souvent 20 à 30 minutes avec leurs clients débutants.

Choisir le e-liquide qui vous convient

Plus que le dispositif, c’est le choix du e-liquide qui est crucial, tant au niveau du taux de nicotine que de l’arôme.

Diverses concentrations de nicotine existent. Le principal est de réussir à prévenir les symptômes de manque sans devoir vapoter toute la journée. Pour cela, la concentration du e-liquide en nicotine (entre 3 et 20 mg/ml) doit être adaptée au nombre de cigarettes que vous fumiez auparavant. Si vous étiez un gros fumeur, une concentration plus élevée de nicotine est préférable. Au fil du temps, elle sera réduite pour amener à un véritable sevrage.

Le choix des arômes est essentiellement une question de goûts personnels.

Sources

Rapport et avis d’expert sur la e-cigarette, OFT, mai 2013

Electronic cigarettes: review of use, content, safety, effects on smokers and potential for harm and benefit. Addiction, 31 juillet 2014

Avis du 22 février 2016 relatif aux bénéfices-risques de la cigarette électronique ou e-cigarette étendus en population générale, Haut comité de santé publique

Tabac et e-cigarette en France : niveaux d’usage d’après les premiers résultats du Baromètre santé 2016

Questions/réponses sur la cigarette électronique, Santé Publique France, octobre 2018

Agir
  • Ne vous précipitez pas pour acheter une cigarette électronique. Faites le tour des forums de discussion en ligne avant de vous décider.
  • Demandez conseil pour savoir quelle concentration de nicotine adopter au début. Ensuite, vous pourrez doser à votre guise.
  • Gardez en tête l’idée d’arrêter complètement le geste de fumer.

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

Noël : bien choisir son sapin

Calque 6.png

Calque 49.png

Dangers lors de l'apéritif

Calque 6.png

Calque 49.png

Jouets contrefaits

Calque 6.png

Calque 49.png