seniors choix voiture
Affiner la recherche

Vous êtes ici

28/01/2018

Seniors au volant : savoir choisir votre véhicule !

La conduite exige de bonnes capacités physiques et cognitives. Avec les années, adapter son véhicule à sa condition est vital pour conduire en toute sécurité. Point sur certains équipements qui facilitent la conduite !

Les critères pour choisir le véhicule le plus adapté à sa personne

Se sentir confortable dans l’habitacle, disposer d’un large champ de vision, connaître et maîtriser les fonctionnalités pratiques du véhicule… sont autant de critères à prendre en compte au moment du choix du véhicule.

Quelques conseils avant l’achat d’un véhicule :

  • Privilégier de larges surfaces vitrées pour améliorer le champ de vision.
  • Préférer un tableau de bord simple où les données essentielles sont lisibles rapidement et facilement pour éviter toute distraction.
  • Opter pour une boîte de vitesse automatique.
  • Disposer d’un limiteur de vitesse, qui utilise le frein moteur pour ne pas dépasser la vitesse programmée. Ce système est à préférer au régulateur de vitesse dont l’utilisation peut s’avérer dangereuse en cas de circulation dense ou difficile.
  • Demander à un professionnel de vous indiquer le fonctionnement des différentes commandes utiles en cas d’urgence : klaxon, feux, frein à main… mais aussi commande à distance de l’autoradio, mode d’emploi du GPS, etc.
  • En cas de raideur dans la nuque, choisir un véhicule équipé de rétroviseurs additionnels : ils réduisent les angles morts, facilitant ainsi les contrôles arrière.

Au volant, savoir adopter la bonne position de conduite

Seniors au volant : gardez les bons réflexes !

Acuité restreinte, ouïe faible, temps de réaction allongé, réflexes au volant limités, … Plus les années s’accumulent, plus les capacités physiques et cognitives du conducteur diminuent.

Heureusement, des solutions pour la conduite des seniors existent : stages de remise à niveau sur le Code de la route ou sur la conduite, bilans de santé réguliers…

Pour en savoir plus, consulter l’article Conducteurs seniors : ayez les bons réflexes au volant !

Avant de conduire, il est essentiel de régler les rétroviseurs, mais aussi de prendre le temps d’ajuster le siège, y compris l’appui-tête.

Comment être bien assis ?

  • Le siège est positionné pour que les bras soient légèrement fléchis et les mains à « 10h10 » sur le volant.
  • Le dossier du siège est presque vertical pour garder le dos droit. Il est important de respecter la courbure et la cambrure physiologique de son dos. Un coussin de confort peut être utile pour les lombaires.
  • L’assise du siège est reculée pour que les jambes soient presque tendues (120° de réflexion).
  • Le sommet du crâne doit quasiment atteindre le haut de l’appui-tête, qui doit être rapproché à moins de 6 cm de la tête.

 

positions-volant.jpg

position volant sénior

 

Les équipements embarqués qui facilitent la conduite

Certaines innovations techniques rendent vos trajets plus confortables. Pourquoi s’en priver ?

Le GPS

A l’aide d’instructions vocales, le GPS indique au conducteur l’itinéraire à suivre au fur et à mesure du trajet. Certains signalent aussi les règles de sécurité routière en vigueur, notamment la limitation de vitesse. Souvent intégrés au véhicule, ces systèmes sont aussi accessibles via des boîtiers indépendants ou depuis des smartphones.

Grâce à cet équipement de guidage, le conducteur est ainsi plus attentif à la circulation. A condition bien sûr de respecter quelques règles de sécurité :

  • toujours programmer son GPS à l’arrêt, moteur éteint ;
  • le mettre en mode vocal pour éviter de le regarder en permanence ;
  • ne jamais oublier que la signalisation routière prime sur les indications de l’appareil.

Le radar de recul

Des véhicules sont équipés de capteurs ou de caméras qui facilitent les manœuvres du conducteur pour se garer. Plus confortable encore pour le conducteur, certains véhicules proposent des capteurs extérieurs capables d’effectuer quasi-automatiquement un créneau.

La détection des obstacles

Des véhicules sont aussi équipés de capteurs qui détectent et signalent au conducteur la présence d’un obstacle, à l’avant, à l’arrière ou encore sur les côtés du véhicule.

En cas de collision imminente contre un obstacle, certains véhicules activent automatiquement un freinage d’urgence, ce qui permet d’éviter l’accident ou de réduire la violence du choc.

 

Aller plus loin :

Agir

Pour regagner confiance au volant, pensez aux stages de remise à niveau

Si le Code de la route change, les règles de conduite changent aussi. En plus de se mettre à jour sur le Code de la route, des stages de remise à niveau pour les seniors sont proposés par des associations de prévention d’assureurs ainsi que certaines auto-écoles. Ces stages permettent aux seniors de réacquérir les bons réflexes au volant, en perfectionnant leur conduite en fonction des nouveaux usages. Les seniors au volant regagnent ainsi confiance en leurs capacités.
Certaines assurances financent parfois tout ou partie de ces stages de conduite, de quelques heures à quelques jours, en fonction des besoins.

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

Noël : bien choisir son sapin

Calque 6.png

Calque 49.png

Dangers lors de l'apéritif

Calque 6.png

Calque 49.png

Jouets contrefaits

Calque 6.png

Calque 49.png