Tabac : c’est décidé, j’arrête !
Affiner la recherche

Vous êtes ici

12/11/2018

Tabac : c’est décidé, j’arrête !

Fumer n’est pas toujours un comportement dont on est heureux : 59 % des fumeurs déclarent vouloir en finir avec la cigarette. Il n’existe pas de méthode pour arrêter de fumer qui soit adaptée à tout le monde. Chacun, selon son degré de dépendance et ses raisons de fumer, doit trouver les éléments de sa propre méthode. Les conseils de son médecin ou d’un tabacologue sont utiles pour y parvenir.

Quels bénéfices lorsqu’on arrête de fumer ?

  • Dans les 72 heures après le sevrage : la sensation de mieux respirer et d’être moins fatigué est réelle.
  • Dans la semaine qui suit la dernière cigarette : le goût et l’odorat reviennent progressivement.
  • Dans les mois qui suivent : l’ex-fumeur retrouve une voix claire, sa toux disparaît et pour les femmes, la fertilité s’améliore.
  • Après un an : l’augmentation du risque d’accident vasculaire cérébral a disparu et celui d’infarctus est divisé par deux.
  • Après cinq ans : le risque de cancer du poumon est également divisé par deux et va peu à peu revenir au niveau de celui des non fumeurs. Il y a enfin un vrai gain d’espérance de vie puisque, en moyenne, chaque cigarette fumée coûte 8 minutes de vie en moins.

En pratique, comment arrêter la cigarette ?

Voici quelques conseils pour vous aider à en finir avec la cigarette.

  • Réduisez progressivement le nombre de cigarettes. Emportez juste le nombre de cigarettes que vous avez décidé de fumer dans la journée. Essayez de ne les fumer qu’à moitié.
  • Décidez d’une date à laquelle vous désirez arrêter complètement et annoncez-la à votre entourage.
  • Attendez-vous à être irritable et nerveux pendant quelques jours, le temps que la dépendance physique s’atténue. Les substituts nicotiniques aident à éviter cette phase.
  • Enrôlez un ou plusieurs amis non fumeurs pour vous encourager. Ceux qui ont recours à cette méthode auraient deux fois plus de chance d’un sevrage durable.
  • Faites du sport. Le sport éloignera le tabac de vos pensées.
  • Planifiez votre journée de façon à éviter les moments où vous serez le plus tenté. Si prendre le café après un repas s’accompagne forcément d’une cigarette, faites autre chose à la place.
  • Occupez vos doigts, surtout pendant les premiers jours d’arrêt. Jouez avec des stylos, des objets anti-stress, etc.
  • Attention au grignotage ! Ce n’est pas l’arrêt de la cigarette qui fait prendre du poids, mais les aliments que l’on mange pour résister à la tentation ! En cas de creux, pensez aux fruits.
  • Quand l’envie est intense, buvez un verre d’eau. Étrangement, ça aide.
  • Évitez de boire de l’alcool qui tend à saper notre volonté.

Quelle place pour la cigarette électronique ?

La cigarette électronique (ou e-cigarette) est composée d’un système de chauffage et d’un réservoir qui contient du propylène glycol, des arômes et éventuellement de la nicotine.

Dans ses recommandations sur la cigarette électronique, publiées en janvier 2014, la Haute autorité de santé (HAS) ne la recommande pas « à ce jour », mais ajoute que son utilisation dans une tentative de sevrage « ne doit pas être découragée » chez un fumeur qui veut arrêter de fumer et qui a commencé à vapoter.

Sevrage tabagique : faites-vous aider !

Être suivi par un tabacologue durant la première année de sevrage et prendre un substitut nicotinique double les chances de succès ! En outre, les substituts nicotiniques permettent d’éviter les fringales (donc la prise de poids) et les sautes d’humeur.

Votre médecin traitant peut tout à fait vous aider s’il se sent à l’aise avec les techniques de sevrage. Sinon, consultez un tabacologue, c’est sa spécialité !

Sur le site www.tabac-info-service.fr, vous trouverez de nombreuses informations pour vous aider dans votre démarche.

En cas d’échec, pas de culpabilité : chaque nouveau sevrage augmente la confiance en soi, de quoi franchir le pas pour arrêter un jour définitivement.

Sources

Tabac Info Service, www.tabac-info-service.fr.

Agir
  • Avant de vous lancer, faites la liste de tous les avantages à arrêter de fumer pour vous et pour vos proches.
  • Les substituts nicotiniques existent en de nombreux formats : gommes, patchs, aérosols… Choisissez celui qui convient le mieux à votre rythme de vie.
  • N’essayez pas d’être un héros qui s’en sort seul et d’un coup. Soyez bien entouré(e) : professionnels, amis, collègues de travail…

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

Noël : bien choisir son sapin

Calque 6.png

Calque 49.png

Dangers lors de l'apéritif

Calque 6.png

Calque 49.png

Jouets contrefaits

Calque 6.png

Calque 49.png