accidents domestiques
Affiner la recherche

Vous êtes ici

17/10/2018

Accidents domestiques : dangers à la maison !

Chaque année, les accidents de la vie courante touchent plus de 11 millions de personnes et en tuent 20 000. Parmi eux, les accidents domestiques, dont les enfants et les seniors sont les premières victimes. Pourtant, beaucoup sont évitables si on adopte de bons réflexes.

La prévention des accidents domestiques des seniors passe par l’aménagement du logement

La chute est l’accident le plus fréquent et le plus mortel chez les personnes âgées. Plus de 8000 personnes âgées de 75 ans et plus décèdent chaque année des suites d'une chute, elles représentent près de 85% des victimes de chute.

Comment prévenir les chutes domestiques ?

  • Retirer les meubles encombrants des lieux de passage
  • Choisir des revêtement et tapis antidérapants, notamment dans la salle de bains
  • Enlever tout objet au sol : câble électrique, tapis…
  • Ranger les objets souvent utilisés à portée de la main
  • Multiplier les sources d'éclairage, notamment dans les escaliers
  • Prévoir une veilleuse nocturne sur le chemin des toilettes
  • Installer des barres d'appui dans les escaliers, les toilettes et la salle de bains
  • S’assurer de la stabilité du tabouret, de l’escabeau ou de l’échelle avant d’y monter

Les bons réflexes pour prévenir les accidents domestiques qui touchent les enfants

Intoxication, brûlure, suffocation… Les accidents domestiques sont la 1re cause de mortalité chez les jeunes enfants. Or, la très grande majorité des accidents ont lieu à l’intérieur de la maison.

Sensibiliser l’enfant aux dangers potentiels
Apprendre à l’ enfant que certaines activités exigent un équipement indispensable, comme le port d’un casque à vélo ou en roller.
Dès 18 mois, un enfant comprend des règles de sécurité et des interdits, comme ne pas mettre les doigts dans les encadrements de portes, ne pas courir avec un objet pointu, ne pas toucher un four allumé…
Pour autant, la vigilance doit être permanente : avant 6 ans, un enfant n’a aucune conscience de la réalité des dangers et pris par le jeu, il risque fort de les oublier.

Comment prévenir les risques d’accident chez l’enfant ?

Brûlure

  • Ranger les briquets, allumettes… hors de sa vue
  • Tourner les poignées de casserole vers l’intérieur des plaques de cuisson
  • Régler l'eau chaude à une température maximale de 40° C
  • Vérifier régulièrement l'état de ses jouets, notamment électriques

Etouffement

  • Mettre hors de portée les petits objets et aliments, sacs plastiques, ceintures…

Noyade

  • Ne jamais le laisser seul dans son bain, près d’un plan d’eau ou d’une piscine

Chute

  • Installer des barrières de sécurité en haut et en bas des escaliers
  • Ne jamais le laisser seul sur la table à langer ou dans la chaise haute
  • Bloquer si possible l’ouverture des fenêtres par un système de sécurité
  • Ne pas mettre de meuble sous une fenêtre

Intoxication

  • Tenir hors de sa portée médicaments, produits d'entretien et de bricolage

Electrocution

  • Equiper les prises électriques de dispositifs de sécurité
  • Débrancher un appareil électrique après usage ou en cas d’absence

Les premiers gestes face à un accident domestique

En cas de brûlure, refroidir pendant 15 minutes sous l’eau froide et éteindre la source de chaleur sans vous exposer au danger. Retirer les vêtements brûlés, sauf s’ils adhèrent à la peau.

En cas de trauma crânien avec perte de connaissance, mettre la victime en position latérale de sécurité : allongée sur le côté, bouche ouverte vers le sol, jambe supérieure avec genou au sol et bras du dessus replié avec main glissée entre la joue et le sol. Vérifier sa respiration

Identifier une urgence vitale
Si la victime est inconsciente et ne respire plus normalement, débuter immédiatement un massage cardiaque, en appuyant sur le sternum, entre les deux seins, au rythme de 100 fois par minute.

En cas d’hémorragie, allonger le blessé et comprimer la plaie, sauf en présence d’un corps étranger (ex. : morceau de verre). Ne pas essayer de l’extraire et comprimer au-dessus pour limiter la perte de sang.

En cas d’accident de la main (plaie, fracture, amputation...), si une phalange est amputée, elle doit être mise dans un sac en plastique, lui-même mis dans des glaçons. Le délai optimal pour une greffe est inférieur à 6 heures.

 

Pour aller plus loin, consultez nos 2 infographies :

Sources

Ministère des Affaires sociales et de la Santé – Chiffres clés

Mortalité par AcVC en France métropolitaine, 2000-2012, Bulletin épidémoilogique du 10 janvier 2017

Agir

Identifier une urgence vitale
Si la victime est inconsciente et ne respire plus normalement, débuter immédiatement un massage cardiaque, en appuyant sur le sternum, entre les deux seins, au rythme de 100 fois par minute.

Pour les urgences médicales, y compris les empoisonnements, composez le 15 d'un téléphone fixe ou le 112 d'un portable pour les urgences médicales, y compris les empoisonnements.

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

danger canicule

Calque 7.png

Calque 47.png

Engins de déplacement personnel : les règles de bonne conduite

Calque 5.png

Calque 50.png

Football : populaire et bon pour la santé

Calque 7.png

Calque 47.png