Vous êtes ici

28/07/2017

Trajet scolaire : à pied, à vélo ou à scooter ?

A chaque rentrée ou changement d’école, la question du trajet scolaire se pose. Quel que soit le mode de transport (à pied, à vélo…) et l’autonomie de l’enfant, les règles de sécurité sont à maîtriser.

Le trajet scolaire à pied

Être capable de se déplacer seul n’est pas qu’une question d’âge. Il est primordial de ne pas laisser son enfant se rendre seul à l’école à pied s’il ne maitrise pas les règles de sécurité routière.

Avant que son enfant accomplisse seul le trajet scolaire, il doit impérativement connaître les dangers liés à la route. Or, ce rôle d’éducation routière doit être assuré par les parents. Accompagner son enfant à l’école dès le plus jeune âge est l’occasion de le sensibiliser, afin qu’il fasse ensuite seul le trajet scolaire à pied.

Lire la suite du dossier

Se rendre à l’école en vélo

Avant 10 ans ou 12 ans, un enfant ne doit pas se rendre seul à l’école à vélo en ville ou sur des voies fréquentées. De trop nombreux risques existent pour sa sécurité.

Si l’enfant considéré comme apte à circuler seul à vélo, notamment pour faire son trajet scolaire, certaines conditions clés sont toutefois à remplir :

  • Avoir un équipement adapté et en bon état : vélo correctement équipé et bien entretenu, casque (obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans), vêtements couvrant et chaussures.
  • Avoir une totale maîtrise de sa bicyclette.

Lire la suite du dossier

Conduire un scooter pour aller à l’école

Pour se rendre au collège ou lycée, certains adolescents utilisent un scooter ou une mobylette comme moyen de transport. Or si l’ado voit dans le cyclomoteur un symbole de liberté et d'autonomie, les parents associent le deux-roues plutôt à l'insécurité et aux dangers d’accident.

Avant de faire le trajet d’école à scooter, voire l’utiliser à d’autres occasions, le jeune doit avoir conscience des dangers liés à la route et connaître les règles de sécurité routière. Notre conseil : passer un contrat moral, qui engage l’enfant vis-à-vis de ses parents sur le comportement à avoir en scooter.

Lire la suite du dossier

Agir

Au passage à l’heure d’hiver, les journées se raccourcissent et il se peut qu’il commence à faire nuit sur le trajet de l’école. Dans ce cas, il est indispensable de rendre l’enfant visible :

  • Préférer les vêtements de couleurs claires
  • Privilégier des vêtements et chaussures équipés d’éléments rétro-réfléchissants dès leur fabrication. Pour les enfants, choisir un cartable avec des bandes rétro-réfléchissantes sur les bretelles, les côtés et le dos du sac pour que l’enfant soit visible sous tous les angles.
  • Apprendre à l’enfant à marcher le plus loin possible de la chaussée : s’il n’y a ni trottoir ni accotement, marcher sur le côté gauche de la chaussée pour bien voir les véhicules arrivant en face

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

Accident des yeux

Calque 6.png

Calque 49.png

Suivi de grossesse

Calque 7.png

Calque 47.png

danger canicule

Calque 7.png

Calque 47.png