Vous êtes ici

02/08/2017

Quel suivi médical pendant la grossesse ?

Le suivi médical de la grossesse permet de prévenir d’éventuelles complications. Ce suivi est très encadré, avec sept visites médicales obligatoires et trois échographies tout au long de la grossesse. Si vous attendez des jumeaux (10 000 grossesses par an), voire des triplés (une centaine par an), il vous faudra un suivi médical particulier (avec des examens plus rapprochés), car le risque de donner naissance à des enfants nés avant terme est multiplié par dix.

Avant la 10e semaine d’aménorrhée (SA)

La première consultation de suivi doit se dérouler avant la 10e SA (depuis la date des dernières règles), c’est-à-dire avant la fin du troisième mois de grossesse.

L’objectif de ce rendez-vous est de confirmer la grossesse, en estimant la date probable du terme, et d’évaluer les facteurs de risque qui pourraient peser sur la grossesse. Lors de cette visite, la future mère reçoit une ordonnance pour réaliser l’échographie du premier trimestre, réalisée vers 12 SA. Cette première échographie a pour objectif de déterminer la date de début de grossesse et le nombre d’embryons. Si les futurs parents le souhaitent, cette échographie peut être couplée à un dépistage sanguin estimant le risque que le fœtus soit atteint de trisomie 21 (prise de sang à faire dans les quatre jours suivant l’échographie).

Le suivi de la grossesse peut-il être fait par une sage-femme ?

  • Oui, si la grossesse se déroule normalement. La sage-femme est parfaitement formée pour cela et peut d’ailleurs faire ses propres prescriptions, sans avoir forcément besoin de passer par l’obstétricien.
  • Non, si la grossesse est compliquée ou pathologique. Dans ce cas, sage-femme et obstétricien collaborent étroitement pour une prise en charge optimale.

La consultation de suivi du 4e mois

La consultation de suivi du 4e mois se déroule entre la 12e et la 16e SA. À cette occasion, l’examen général comporte un contrôle du poids, la mesure de la tension artérielle, la mesure de la hauteur utérine (pour vérifier que la taille de l’utérus est cohérente avec l’avancée de la grossesse) et la recherche des bruits du cœur du fœtus.

Lors de cette consultation, la future mère reçoit des ordonnances pour effectuer des examens complémentaires (urines, sang) qui se répèteront tous les mois.

La consultation de suivi du 5e mois

La consultation du 5e mois se déroule entre la 17e et la 21e SA. La future mère reçoit une ordonnance pour réaliser l’échographie du second trimestre, réalisée vers 22 SA, qui est destinée à vérifier le développement des organes du fœtus et à s’assurer que sa croissance est normale. Si les parents le souhaitent, le sexe du fœtus peut généralement leur être annoncé, si la position de celui-ci le permet.

La consultation de suivi du 6e mois

La consultation du 6e mois se déroule entre la 22e et la 26e SA. Le médecin vérifie la position du fœtus et l’état du col de l’utérus. Des examens complémentaires évaluent le risque d’anémie et celui de diabète gestationnel. À noter que, dès le premier jour du 6e mois, vos dépenses de santé sont prises en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, et ce jusqu’au 12e jour après l’accouchement.

Les consultations de suivi des 7e et 8e mois

La consultation du 7e mois se déroule entre la 27e et la 31e SA et celle du 8e mois entre la 32e et la 36e SA. Au cours de cette dernière, des prélèvements vaginaux et urinaires visent à évaluer un risque infectieux pour le fœtus (présence éventuelle de streptocoques de type B) en vue de donner, si nécessaire, des antibiotiques à la future mère avant l’accouchement.

Au cours de la troisième échographie, à la 32e SA, le médecin vérifie la croissance et la position du fœtus et la position du placenta, pour éventuellement anticiper la nécessité d’un accouchement par césarienne.

Un rendez-vous préalable à l’accouchement avec un anesthésiste de la maternité est obligatoire au cours du 8e mois afin de s’assurer qu’il n’y a pas de contre-indication à la péridurale lorsqu’elle souhaitée, mais aussi pour prévoir une éventuelle césarienne. L’anesthésiste prescrit également un bilan sanguin.

La consultation de suivi du 9e mois

La consultation du 9e mois se déroule à partir de la 37e SA. Outre la mesure de la prise de poids, de la tension artérielle, de la hauteur utérine, la palpation de l’abdomen pour vérifier la position du fœtus, le médecin examine le col de l’utérus pour déterminer si l’accouchement est imminent ou non.

Agir
  • Respectez scrupuleusement le calendrier des visites médicales de suivi.
  • Effectuez rapidement les analyses complémentaires qui vous sont prescrites.
  • Prenez le temps de préparer vos questions pour la consultation avec l’anesthésiste.

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées