Vous êtes ici

05/03/2017

Comment réagir face à une tempête ?

Pour la plupart, les tempêtes viennent frapper l’Europe de novembre à février. Dans les zones littorales, qui sont les plus menacées, la vitesse du vent peut dépasser 200 km/h en rafale mais aucune région n’est vraiment à l’abri de ce type d’événement. Pour prévenir ce risque dont la force destructrice n’est plus à prouver et limiter ses conséquences lorsqu’il survient, voici les bons réflexes à adopter.

S’informer avant la tempête

Renseignez-vous sur votre quartier auprès du voisinage, des autorités et des services publics : mairie, services techniques municipaux, pompiers, préfecture, direction départementale de l’équipement (DDE), direction départementale de l’agriculture et de la forêt (DDAF) sur les tempêtes qui ont pu affecter votre région :

  • Vivez-vous en zone susceptible d’être touchée par une tempête ?
  • Quelles vitesses de vent ont déjà été enregistrées dans la région ?
  • Dans quelles directions soufflent principalement les vents ?
  • Quel temps de réaction faut-il prévoir ?
  • Pendant la tempête, que faut-il faire et ne pas faire ?

Sites à consulter :

S’organiser pour réagir au mieux en cas de tempête

Rendre votre habitation moins vulnérable

  • Les antennes et paraboles doivent être installées sur des supports prévus à cet effet. Une antenne installée sur une cheminée augmente considérablement sa prise au vent et peut provoquer sa chute.
  • Vérifiez régulièrement l’état de fixation des gouttières.
  • Elaguez ou supprimez les arbres trop proches de votre habitation.
  • Fixez solidement au sol les aménagements extérieurs (pieds de clôture, pergola…).

Si vous faites construire votre maison, la norme NV 65 (Neige et Vent /règlementation en termes de matériaux et structure) doit être impérativement respectée. Ses exigences varient selon les régions (6 zones en France), l’altitude du lieu de construction et la forme du toit.

Anticiper, se préparer

  • Il est possible qu’à la suite d’une tempête le gaz et/ou l’électricité soient coupés, prévoyez l’équipement nécessaire pour faire face aux conséquences de l’événement (vivres à longue conservation, éclairage et radio à piles, vêtements chauds…). Vous pouvez vous équiper d’un groupe électrogène afin d’alimenter en énergie tous vos appareils électriques. Respectez les précautions qui accompagnent l’utilisation de ce type d’appareil (aération du local notamment).
  • Prévoyez des cordes, leviers, planches, panneaux de contreplaqué et fixations… qui pourraient vous être utiles pour occulter toutes les ouvertures demeurées sans protection.
  • Mettez, dans la mesure du possible, hors d’atteinte du vent vos biens les plus légers, votre mobilier, votre voiture…
  • Etablissez une liste des papiers importants à conserver et donc à protéger : papiers personnels, factures, photos, actes notariés…

Que faire lorsque la tempête survient ?

Protégez votre famille et vous-même

Si vous vous trouvez dans un bâtiment :

  • Fermez le mieux possible les portes et fenêtres, puis éloignez tout le monde des fenêtres et de la véranda.
  • Evitez autant que possible les sorties à l’extérieur, vous risquez de recevoir des projectiles (tuiles, branches…) et ne circulez pas en voiture.
  • N’allez pas chercher vos enfants à l’école, c’est l’école qui s’occupe d’eux.
  • Si les autorités ou les secours vous le demandent, quittez votre maison (pensez à emporter vos papiers d’identité).

Si vous vous trouvez à l’extérieur :

  • Prenez garde aux objets volants qui seront plus ou moins lourds (taules, tuiles, branches, etc.) : ne pas hésiter à s’allonger par terre.
  • Rester à distance de la toiture, des arbres, pylônes, mais aussi des fils électriques tombés au sol.
  • Tenez-vous éloigné des cours d’eau et des bords de mer.

Si vous êtes en voiture :

  • Arrêtez-vous sur le bas-côté, loin des arbres, des pylônes ou des équipements susceptibles de tomber sur le véhicule et placez-vous de préférence face au vent (le pare-brise est censé résister à la pression).
  • Allumez vos feux de détresse pour rester visible.
  • Evitez les zones bordant les cours d’eau (50 cm d’eau suffisent pour emporter une voiture) et les bords de mer.

Protégez vos biens

  • Coupez le courant électrique et le gaz, et débranchez tous les appareils (multimédia, électroménager, etc.).
  • Arrêtez les feux de cheminées et d’inserts. En effet, si la tempête endommage le conduit de votre cheminée, cela pourrait provoquer un début d’incendie.

Dans la mesure du possible, si cela ne vous expose pas au danger, mettez hors d’atteinte du vent :

  • vos véhicules pour les préserver des impacts de tuiles, branches d’arbres, etc. ;
  • le mobilier extérieur et tous vos biens fragiles ;
  • les matières polluantes et dangereuses qui pourraient se renverser et se disperser ;
  • les objets trop légers ou non fixés qui pourraient devenir des projectiles dangereux.

Les réflexes qui sauvent

Tempête : les réflexes qui sauvent

Tempête : les réflexes qui sauvent

Que faire après la tempête ?

Le bilan

  • Faites un constat des dégâts avant tout déblaiement et nettoyage et prenez des photos des dommages.
  • Examinez les murs, sols, portes, escaliers et fenêtres pour s’assurer qu’il n’existe pas de risque d’écroulement.
  • Essayez autant que faire se peut de garder les objets endommagés ou détruits à titre de preuve.
  • Demandez les devis de réparation ou de remplacement.

Le nettoyage

  • Plusieurs opérations (nettoyages, déblaiement…) seront certainement nécessaires pour venir à bout des conséquences de la tempête. Pensez à garder les factures si vous faites appel à des entreprises, ce poste peut être indemnisé par votre assureur.
  • Faites attention aux fils électriques et téléphoniques tombés au sol.
  • Si l’électricité a été coupée pendant plusieurs heures, vérifiez l’état de conservation des aliments contenus dans vos réfrigérateurs et congélateurs.
  • Pour toutes les activités en hauteur (élagage, réparation de la toiture…), faites appel à un professionnel ou respectez strictement les règles de sécurité pour ce type de travaux.

L’assurance

Contactez rapidement votre assureur.

Plus d’informations sur l’assurance sur le site de la Fédération Française de l'Assurance.

Agir
  • A l’extérieur, restez attentif aux objets en mouvement qui se transforment en projectiles très dangereux. Pour vous protéger, n’hésitez pas à vous accroupir voire à vous allonger.
  • En voiture : actionner vos feux de détresse et arrêtez-vous face au vent sur le bas-côté, loin des arbres ou de toute construction et des bords de mer ou de cours d’eau. 

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

danger canicule

Calque 7.png

Calque 47.png

Distance de sécurité

Calque 5.png

Calque 50.png