Vous êtes ici

06/01/2017

Virus saisonniers de l’hiver : les gestes simples pour éviter la contamination

Chaque année l'hiver, certains virus font leur apparition. Il s'agit des virus respiratoires (grippe, rhume, bronchiolite, etc.) et des virus responsables de gastro-entérites. Pour limiter leur transmission, il existe des gestes simples à la portée de tous qu'il nous faut intégrer dans nos habitudes.

La transmission des virus de l’hiver

Ces virus saisonniers de l’hiver se transmettent de différentes façons :

  • par les gouttelettes chargées de virus émises lors de la toux, d’éternuements (elles restent en suspension dans l’air) ou par les postillons et la salive de personnes infectées ;
  • par le contact direct des mains d’une personne infectée à une autre personne (par exemple en serrant la main) ou par le contact d’objets (jouets, doudous, tétines, boutons d’ascenseur, couverts, etc.) contaminés par une personne malade ;
  • par l’air, surtout lorsqu’une personne malade occupe une pièce fermée (chambre, salle d’attente, etc.).

Le plus souvent, la transmission se fait par les doigts contaminés, lorsque nous nous frottons les yeux, le nez ou que nous mettons nos doigts à la bouche.

Les règles d'hygiène pour éviter la propagation des virus de l’hiver

Prévenir les modes de transmission habituels

  • Se laver les mains plusieurs fois par jour à l’eau et au savon (réservez les solutions hydroalcooliques pour l’extérieur).
  • Éviter dans la mesure du possible de serrer la main des personnes que vous rencontrez.
  • Se couvrir la bouche et le nez avec sa manche ou un mouchoir à usage unique lorsque l’on tousse ou éternue.
  • Jeter son mouchoir dans une poubelle immédiatement après usage puis se laver les mains.
  • Porter un masque chirurgical lorsque l’on est malade, en particulier pour s’occuper de jeunes enfants, de personnes âgées ou malades.
     

Attention aux poignées de portes !
Les scientifiques alertent sur les dangers que représentent les poignées de porte sur lesquelles des bactéries sont déposées et redistribuées à chaque contact avec les milliers de mains qui les empoignent. Mieux vaudrait donc pousser les portes comme cela se fait déjà dans les hôpitaux ou les ouvrir avec le coude.

Aérer quotidiennement son domicile

En hiver, du fait des basses températures, on hésite davantage à ouvrir les fenêtres pour préserver la chaleur et pourtant il est impératif d’aérer tous les jours en ouvrant en grand au moins 10 minutes. De cette manière, vous renouvelez l’air ambiant.
Attention également à ne pas surchauffer, car l’air sec fragilise nos voies respiratoires et nous rend plus vulnérables aux infections.

Sources

Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes), Ghareeb PA. et al., The Journal of Hospital Infection, 85 (4) : 321-3, December 2013, 

Agir
  • Pensez à vous laver les mains plusieurs fois par jour.
  • Évitez de porter vos doigts à vos yeux, votre nez ou votre bouche.
  • Gardez un œil ouvert pour les objets où tout le monde pose ses mains (poignées, barres d’appui et rampes, caddies, etc.).

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées