Les bénéfices du kitesurf pour la santé
Affiner la recherche

Vous êtes ici

26/06/2017

Les bénéfices du kitesurf pour la santé

Né dans les années 1990, le kitesurf (ou glisse aérotractée) est un sport de glisse aquatique au cours duquel le pratiquant navigue sur une planche en étant tracté par un cerf-volant (« kite » en anglais) appelé « aile » ou « voile ». Le kitesurfeur est accroché à l'aile par un harnais. Il pilote sa trajectoire à l'aide d'une barre où sont attachés les câbles le reliant à l’aile (les « lignes de traction »).

Le kitesurf, un sport très… sportif !

Le kitesurf est un sport d’endurance qui exige un bon tonus musculaire et suffisamment de force dans les bras, les épaules et le dos. Courbatures, contractures et crampes sont le lot des kitesurfeurs débutants. Les muscles, peu habitués aux efforts exigés, vont se fatiguer rapidement. Tenir debout sur la planche exige de l’équilibre et une bonne technique, et avoir les bons gestes est essentiel pour éviter les mauvaises positions, sources de problèmes.

Le kitesurf, un sport qui nécessite un apprentissage poussé

Pour éviter les accidents graves, il est nécessaire d’apprendre à anticiper les réactions de l’aile : les règles de base sont similaires à celles de la navigation à voile et exigent une bonne appréhension des courants, du vent et de la navigation.

Mal maîtriser son équipement est très dangereux, pour le kitesurfeur comme pour les personnes situées à proximité. Une semaine de cours est en général nécessaire pour apprendre à faire décoller l’aile ou à la faire redécoller lorsqu’elle tombe à l’eau, ainsi que pour commencer à naviguer. Il est également essentiel de connaître les consignes de sécurité : par exemple, rester sur la planche si on est perdu au large, respecter les signalisations près des plages, connaître son matériel, etc.

Le kitesurf, un sport très réglementé

Les débuts du kitesurf ont été marqués par des accidents mortels, du pratiquant ou des baigneurs présents sur les lieux. Sa pratique est, de fait, interdite sur de nombreuses plages, en particulier en période de forte fréquentation.

Pour les personnes qui pratiquent le kitesurf à plus de 300 mètres de la côté, un équipement de sécurité est obligatoire : combinaison ou équipement de protection favorisant la flottabilité et l’isolation thermique, et outil de repérage lumineux étanche.

Les accidents liés à la pratique du kitesurf

En kitesurf, toutes les parties du corps sont susceptibles de recevoir des coups lors des chutes nombreuses que ne peut manquer de faire un débutant. Ces problèmes se rencontrent moins chez un kitesurfeur expérimenté. En revanche, personne n’est à l’abri des coups de soleil ni des insolations. Parfois, les lignes de traction peuvent occasionner des coupures sur les membres.

Chez les utilisateurs de « wakeboard » (une planche où les pieds sont maintenus par des sangles), une double entorse des chevilles est possible.

Prévenir les accidents de kitesurf

Même suffisamment formé, il est bon de garder une check-list à l’esprit avant de partir :

  • vérifiez votre matériel pour éviter de voir la voile se déchirer ou une ligne se rompre à des centaines de mètres de la plage ;
  • assurez-vous d’être suffisamment protégé des coups, du soleil ou de l’hypothermie avec une combinaison adaptée et des chaussons antidérapants adaptés à votre pied ;
  • enduisez-vous d’un écran solaire à forte protection, à compléter par un chapeau et des lunettes. Il existe des casquettes avec pinces et des cordons de lunettes pour éviter de les perdre.
  • renseignez-vous sur la météo et signalez vos sorties à votre entourage. Évitez de sortir seul.
  • pour éviter des problèmes musculaires et tendineux, buvez suffisamment pendant les sorties. Vous pouvez utiliser une ceinture banane avec poche et embout.
  • lors d’une longue sortie, prévoyez une pause pour vous alimenter (boisson enrichie en glucides, barres énergétiques, etc.) afin de maintenir un taux suffisant de glucides dans votre sang. Vous éviterez la fatigue, qui nuit à la vigilance et à l’efficacité musculaire.
Agir
  • Pour pratiquer le kitesurf, il est indispensable de suivre des cours au sein d’une école spécialisée.
  • Avant de partir en vacances, la course, la natation et le vélo pourront vous permettre d’augmenter vos capacités d’endurance. La musculation (pompes et tractions) est également bénéfique.
  • Depuis 2003, une norme Afnor est désormais imposée au matériel. Assurez-vous qu’il porte la marque de cette norme.

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

Intoxication au monoxyde de carbone

Calque 6.png

Calque 49.png

Réagir face à une inondation

Calque 6.png

Calque 49.png

techniques de secours

Calque 6.png

Calque 49.png