Vous êtes ici

22/02/2017

Halloween, Mardi Gras... fêtes et déguisements sûrs pour les enfants !

Anniversaire, Halloween, carnaval... Les occasions de se déguiser et de se maquiller sont nombreuses. Tour d'horizon des précautions à prendre pour des fêtes amusantes et en toute sécurité.

Costume et déguisement : un choix pas si anodin pour la sécurité de l’enfant

Le costume est un élément clé des fêtes comme Halloween et Mardi Gras. Pourtant, certains costumes comportent de réels risques d’accident pour votre enfant. Comment assurer au mieux sa sécurité ? Voici quelques précautions simples :

  • Pour Halloween et Mardi Gras, opter pour un costume à enfiler par-dessus des vêtements chauds. Le froid et l’humidité, fréquents à ces périodes, nécessitent de se couvrir suffisamment pour éviter tout risque de refroidissement.
  • Préférer un costume court, adapté à la taille de l'enfant, afin qu'il reste libre de ses mouvements de façon à éviter les risques de chutes.
  • Choisir des couleurs vives ou ajouter des bandes réfléchissantes sur le costume pour rendre votre enfant plus visible par un automobiliste. C’est d’autant plus important à Halloween dont la date coïncide avec le passage à l’heure d’hiver, période de surmortalité chez les piétons.
  • Privilégier le maquillage au masque qui altère la respiration et obstrue la visibilité, notamment sur le côté d’où, dans la rue, peuvent surgir vélos et voitures.
  • Pour le maquillage, préférer des produits hypoallergéniques à tester au préalable en déposant une petite quantité sur le bras de votre enfant 1 ou 2 jours avant. Si des symptômes d'une réaction allergique apparaissent (rougeur, enflure...), ne pas utiliser pas de maquillage.
  • Ne pas maquiller trop près des yeux et éviter les maquillages liquides, qui pourraient couler dans la bouche ou les yeux.
  • Fausse barbe, accessoires de peau... suivre les même règles pour la colle que pour le maquillage.
  • Préférer des matériaux souples pour tous les accessoires du déguisement (épée, baguette magique de fée,…) pour éviter toute blessure.

Décorations de la maison, collecte de bonbons... Redoublez de vigilance à Halloween

Les décorations, sources d'accident domestique !

Toiles d’araignée, squelettes, bougies, ou encore citrouille, … Une décoration terrifiante est essentielle pour insuffler l’esprit d’Halloween. Quelques précautions s’imposent cependant pour que la fête d’Halloween ne tourne pas au véritable cauchemar :

  • La citrouille d’Halloween : si l’enfant peut s’occuper du dessin sur la citrouille, laisser un adulte la découper pour limiter toute blessure, et privilégier une bougie à piles pour prévenir tout risque d’incendie.
  • Les bougies : éviter les bougies d’Halloween à mèches multiples, produisant parfois d’importantes flammes susceptibles de causer un incendie.
  • L’éclairage de la maison : s'assurer de la conformité de vos équipements électriques (douilles en bon état, fils non dénudés ou effilochés, rallonges non surchargées, …) pour limiter les risques d’incendie ou d’électrocution. Allumez votre éclairage extérieur pour faciliter l’arrivée des enfants jusqu’à votre porte d’entrée.
  • A l’extérieur : enlever les objets susceptibles de faire trébucher petits vampires et lutins autour de chez vous.
  • Les animaux de compagnie : garder les animaux à l’intérieur de la maison, loin des enfants et de leur surexcitation, pour éviter tout risque de morsure.

La collecte des bonbons, des déplacements sous haute surveillance

Que serait la fête d’Halloween sans le traditionnel « Trick or treat » (« Farce ou friandise ») ? Mais avant de partir à la collecte des bonbons, il est crucial de planifier l’itinéraire de la récolte et de nommer les adultes qui accompagneront les enfants (4 enfants maximum par adulte).
Une fois à l’extérieur, les enfants doivent respecter les règles de sécurité, comme ne pas traverser sans autorisation ou ne pas entrer dans les maisons. Les équiper de lampes torches améliorera leur visibilité nocturne, et ainsi leur sécurité. Enfin, en sonnant aux portes des maisons dont l’entrée est allumée, les chances d'être attendus, et donc mieux accueillis par les résidents, sont maximisées.

Le butin de confiseries, une récolte à contrôler

Une fois la collecte terminée, vient la dégustation du butin ! Même si ce moment est très attendu, les enfants ne doivent pas manger leurs bonbons avant votre autorisation. Les bonbons sans leur emballage commercial sont à proscrire et si certains semblent avoir été trafiqués, contacter la police. Si votre enfant est diabétique ou souffre d’allergies ou d’intolérance, soyez vigilant et faites le tri. Les bonbons non consommables par votre enfant pourront toujours lui servir de monnaie d’échange contre d’autres friandises ! Enfin, si vos enfants ont récolté autre chose que des sucreries (jouets, autocollants, crayons multicolores, …), assurez-vous qu’ils conviennent bien à leur âge pour éviter tout accident.

Agir

Mardi Gras, Halloween... Les défilés et chasses aux bonbons peuvent prendre plus longtemps que prévu et se dérouler, en partie, de nuit.
Suivez nos conseils pour se déplacer sans risque au crépuscule.

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

danger canicule

Calque 7.png

Calque 47.png

Distance de sécurité

Calque 5.png

Calque 50.png