Vous êtes ici

10/02/2017

Danger dans le salon : des risques sous-estimés !

Si les Français sont conscients des risques liés à la cuisine, seuls 7% perçoivent le salon comme une pièce dangereuse. Pourtant, 21% des accidents domestiques s’y produisent, notamment chez les enfants.

Des dangers dans le salon bien identifiés

Lieu de détente et de jeu, le salon est une pièce aussi conviviale que dangereuse. Électrocution, brûlures, intoxications, écorchures… sont autant d’accidents qui peuvent survenir dans le salon. Tour d’horizon des dangers les plus évidents chez les jeunes enfants.

La table basse est un meuble très commun dans le salon, mais ses coins constituent un réel danger pour un tout-petit en cas de chute. Pour éviter des blessures accidentelles à la tête, équiper les angles avec des protections.

Aussi très présents dans le salon avec la télé, la chaîne hi-fi, les enceintes, l’éclairage… les câbles et prises électriques sont un risque pour l’enfant. Il peut facilement s’électrocuter en jouant avec ou encore chuter à cause de fils électriques. Pour limiter les risques, cacher les câbles et multiprises derrière les meubles et équiper les prises électriques de systèmes de sécurité enfant.

En cas de possession d’une cheminée, mettre une grille de protection et ne jamais laisser des briquets ou allumettes à la portée de l’enfant.

Enfin, la présence de fenêtres constitue un danger dans le salon, comme dans les autres pièces, avec des conséquences de chutes souvent dramatiques. Aucun meuble ne doit être placé sous une fenêtre. Idéalement, l’ouverture des fenêtres doit être bloqué par un système de sécurité : poignées à clé ou entrebâilleur pour empêcher l’ouverture complète des battants.
Lire notre article sur les risques de chute de bébé.

 

 

Apéritif : un danger sous couvert de convivialité
La salon est souvent la pièce où l’apéritif est servi lors de soirées avec des amis ou en famille. La vigilance des adultes est au minimum, renforçant le risque d’accident pour l’enfant : suffocation par l’ingestion de petits aliments (cacahuètes, olives…), intoxication en cas d’absorption d’alcool par inadvertance ou par curiosité. Pour prévenir les risques liés à l’apéritif, lire Apéritif et enfants : quelles précautions pour éviter l’accident ?

Certains dangers du salon encore sous-estimés, voire ignorés

Même si des équipements ou objets du salon sont bien perçus comme dangereux, bien des risques dans le salon restent encore sous-évalués, voire oubliés.

Souvent présentes dans le salon, certaines plantes (comme le ficus) peuvent être toxiques et dangereuses pour la santé en cas d’ingestion (feuille, fruit) ou de contact cutané. Il est important de se renseigner sur la dangerosité des plantes et d’apprendre à l’enfant à ne pas toucher les plantes.
Lire notre article Plantes d'intérieur : gare aux intoxications

Un enfant peut aussi être tenté d’ingérer des décorations de table, parfois synonymes de festin à ses yeux : faux aliments, pots-pourris… Pour éviter toute intoxication et risque d’étouffement, mettre les décorations de table hors de portée de l’enfant.

Sous les meubles, entre les coussins du canapé et des fauteuils, de petits objets peuvent aussi se trouver à la portée d’un jeune enfant : pièce de monnaie, petit élément de jeu… Vérifier régulièrement sous et entre les meubles du salon, notamment après le passage d’invités, pour prévenir d’un risque de suffocation chez l’enfant qui ingérerait sa petite trouvaille.

Autre meuble à risque, les étagères à livres peuvent être facilement renversées par un enfant en quête d’atteindre un livre. Pour que son escalade ne se termine pas en accident dans le salon, bien fixer au mur les étagères et sensibiliser l’enfant aux risques de grimper sur des meubles.

Les cordes des rideaux et stores peuvent aussi être à l’origine d’accidents dans le salon. L’enfant peut être tenté de jouer avec ces bouts de ficelles et s’étrangler. Il est donc primordial de couper les cordelettes des stores ou de les nouer hors de portée de l’enfant. Aussi, pour éviter un risque d’étouffement, retirer les bouchons et petits objets.

Enfin, si un magnétoscope est toujours présent chez vous (ou plus souvent chez les grands-parents), mettre un cache sur la trappe d’ouverture pour cassettes. Un enfant peut se pincer ou se coincer les doigts en souhaitant y insérer des objets.

Sources

Étude GEMA Prévention/OpinionWay/Treize Articles

Agir

Le salon est aussi le lieu où se trouvent en général des tapis, provoquant de nombreuses chutes chez les plus jeunes et leurs grands-parents. Attention aux coins de tapis retournés dans lesquels on se prend les pieds : collés les coins au sol avec du scotch double face !

Attitude Prévention, la newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter

Lectures recommandées

regime vegan vegetalien

Calque 7.png

Calque 47.png

Pourquoi se faire vacciner ?

Calque 7.png

Calque 47.png

Alimentation saine chez l'enfant

Calque 7.png

Calque 47.png